Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles de Domoina Ratovozanany

Partage les articles publiés par Domoina Ratovozanany dans les médias

1,5°C : Quand on veut, on peut - Climate Tracker, 10 décembre 2015

Publié le 23 Décembre 2015 par Domoina Ratovozanany in Climate Tracker COP 21 Fellow, Call4Climate, Environnement

Cet article a été publié sur le blog des Climate Trackers du projet Adopt A Negotiator: http://climatetracker.org/15c-quand-on-veut-on-peut/

La nouvelle version de l’accord de Paris, attendue vers 15 heures, a été finalement publiée à 9 heures du soir, pour être discutée en vue d’une dernière révision à partir du 11 décembre à 2h30 du matin.

L’accord reconnait que le changement climatique est une menace urgente et potentiellement irréversible pour les sociétés humaines et la planète qui nécessite la plus large coopération internationale possible entre tous les pays.

Cependant, les demandes les plus urgentes des pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique pour leur survie ne sont pas prises en compte, notamment la réduction de la température mondiale à 1,5°C.

Malgré les interventions de plusieurs ministres de l’Environnement et de porte-paroles de groupes de parties hier soir sur l’appel à la réduction de la température mondiale à 1,5°C, l’option retenue dans la nouvelle version est la réduction en-dessous de 2°C et des efforts pour atteindre 1,5°C.

De plus, l’objectif pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est plus précisée (dans l’ancienne version : réduction de 40 à 70%). Il n’est donc pas du tout sûr que la réduction de la température mondiale en-dessous de 2°C soit possible.

Différents études et rapports ont pourtant démontré que la demande de la réduction de la température mondiale à 1,5°C est une question de survie pour les pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique et qu’il est tout à fait possible de réaliser une transition mondiale vers 100% d’énergies renouvelables à l’horizon 2050. L’ensemble des mouvements climatiques mondiaux s’est rallié à cet appel.

Si les dirigeants du monde souhaitent réellement que l’accord de Paris soit « universel, juste et équitable », il est fondamental qu’ils osent s’engager dans un accord plus ambitieux qui assure la survie de toutes les populations de la planète, c’est-à-dire s’engager dans la réduction de la température mondiale à 1,5°C, dans 100% d’énergies renouvelable d’ici 2050 et dans la fourniture des moyens requis pour que tous les pays puissent y contribuer.

Comme le dit le proverbe français : « Quand on veut, on peut ».

Domoina Ratovozanany

Climate Tracker COP 21 Fellow du projet Adopt A Negotiator

Commenter cet article