Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles de Domoina Ratovozanany

Partage les articles publiés par Domoina Ratovozanany dans les médias

COP 21 Présentation des actions contre le changement climatique - Madagascar Matin, 9 décembre 2015

Publié le 23 Décembre 2015 par Domoina Ratovozanany in Climate Tracker COP 21 Fellow, Call4Climate, Environnement

Pour lire l'article original sur le site Web de Madagascar Matin, rendez-vous sur: http://www.matin.mg/?p=19455

A trois jours de la fin de la Cop 21, les organisations de la société civile et les différentes parties intensifient leurs pressions sur les différents points stratégiques devant figurer dans l’accord de Paris. Madagascar présentera en détail son plan d’action stratégique contre le changement climatique ce 9 décembre après-midi pendant trois heures au Pavillon de la Francophonie. L’évènement sera officiellement ouvert par le ministre de l’Environnement, Ralava Beboarimisa, qui participe à la réunion de haut niveau des ministres de l’Environnement depuis le 6 décembre. « Il est important pour Madagascar qu’un accord soit trouvé, car nous sommes parmi les pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique », explique le ministre. « Les pays historiquement polluants doivent nous aider à atténuer le changement climatique et à s’adapter ».

Pression de la société civile

Les manifestations et déclarations émanant des différents mouvements climatiques ont également marqué la journée du 8 décembre, qui a également été la Journée de l’Afrique, la Journée du Genre et la Journée des Villes. Les demandes qui sont pour lesquelles les membres de la société civile se sont mobilisés hier concernent surtout les demandes des pays les plus vulnérables au changement climatique, notamment le maintien de la température mondiale en-dessous de 1,5°C, la transition vers 100% énergies renouvelables en 2050, l’intégration du mécanisme Redd+, l’application du mécanisme international de Varsovie sur les pertes et dommages, le respect du principe de différentiation, et surtout la mise à disposition des moyens dont les pays en développement ont besoin pour atteindre les deux objectifs cités et pour s’adapter, notamment le financement.

Wwf est parmi les organisations qui ont organisé une conférence de presse, afin d’appeler les différentes parties à être plus ambitieuses en vue de permettre le retour de la température mondiale en-dessous de 1,5°C, ainsi qu’à mettre en place un point de contrôle avant 2020. « Nous devons éviter de voir disparaître dans l’accord qui se dessine les éléments clé de la construction d’un bon accord, comme la finance, les efforts de réduction des émissions et les pertes et dommages, car nous aurions manqué l’opportunité de progrès majeurs », déclare Tasneem Essop la Directrice de la Délégation Wwf à la Cop 21.

Domoina R.

Climate Tracker Cop 21 Fellow du projet Adopt A Negotiator

Article paru dans le quotidien Madagascar Matin du 9 décembre 2015

Article paru dans le quotidien Madagascar Matin du 9 décembre 2015

Commenter cet article