Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles de Domoina Ratovozanany

Partage les articles publiés par Domoina Ratovozanany dans les médias

Energies renouvelables Urgence d’un plan de développement industriel du secteur pour Madagascar - Madagascar Matin, 29 février 2016

Publié le 29 Février 2016 par Domoina Ratovozanany in Renewable Energy Tracker, Environnement

Energies renouvelables Urgence d’un plan de développement industriel du secteur pour Madagascar - Madagascar Matin, 29 février 2016

Energies renouvelables

Urgence d’un plan de développement industriel du secteur pour Madagascar

Parmi les grandes décisions de l’Accord de Paris adopté universellement le 12 décembre 2015 à la COP 21 figurent : la nécessité de promouvoir l’accès à l’énergie durable dans les pays en développement, en particulier en Afrique, en renforçant le déploiement des énergies renouvelables, l’engagement des pays développés à réunir une somme plancher de 100 milliards de dollars pour la transition énergétique des pays en développement, et la priorisation des pays vulnérables dont les pays les moins avancés dans l’accès aux supports (financements, transfert de technologies, renforcement de capacité) pour la mise en œuvre.

La Présidente de la COP 21 et ministre française de l’environnement, Ségolène Royal, a confirmé l’urgence du déploiement des énergies renouvelables en Afrique le 24 février dernier à Caïre, Egypte, première étape de sa tournée africaine.

Madagascar qui est à la fois parmi les pays les moins avancés et les pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique, et qui possède un énorme potentiel d’énergies solaire et hydraulique inexploité doit saisir plus que jamais l’opportunité d’être bénéficiaire de ces décisions pour développer le secteur industriel des énergies renouvelables et pour vulgariser l’accès des ménages et des entreprises à l’électricité et à l’eau propre par l’exploitation des énergies vertes.

Autrement dit, le gouvernement doit faire de sa priorité cette année l’élaboration d’un plan d’action national précis de développement du secteur industriel des énergies renouvelables pour atteindre son ambition dans la Contribution prévue déterminée au niveau national CPDN) d’augmenter la part des énergies renouvelables de 35% (actuellement) à 79% à l’horizon 2030. En effet, seule la production industrielle d’électricité et d’eau à grandes échelles via d’énergies renouvelables pourra permettre de vulgariser l’accès de la population malgache à l’énergie durable à petit prix.

Domoina Ratovozanany

Climate Tracker COP21 Fellow

ENGLISH VERSION

Renewable Energies


Urgency of the sector industrial development plan for Madagascar


Among the major decisions of the Paris Agreement, universally adopted on December 12, 2015 at COP 21, are: the need to promote access to sustainable energy in developing countries, particularly in Africa, strengthening the deployment of renewable energy, the commitment by developed countries to meet a floor $ 100 billion for the energy transition of developing countries, and prioritization of vulnerable countries including the least developed countries in access to support (financing, transfer technology, capacity building) for implementation.


The President of COP 21 and French Environment Minister, Segolene Royal, has confirmed the urgency of the deployment of renewable energy in Africa on February 24 in Caïre, Egypt, the first step of her African tour.


Madagascar which is both among the least developed countries and the most vulnerable countries to climate change, and which has a huge potential for solar energy and hydraulic energy must seize the opportunity to be a beneficiary of these decisions to develop the industrial sector of renewable energy and to popularize the access of households and businesses to electricity and clean water by exploiting green energy.


In other words, the government must make a priority this year to develop a specific national action plan for development of the industrial sector of renewable energies to achieve his ambition in the Intended national determined contribution (INDC) to increase share of renewable energy from 35% (currently) to 79% in 2030. In fact, only the large scale industrial production of electricity and water via renewable energy will help to popularize access of the Malagasy population to sustainable energy at low costs.

Domoina Ratovozanany

Climate Tracker COP21 Fellow

Commenter cet article